mardi 15 avril 2008

Les toits de Paris


Les immeubles Parisiens, normalisés par le Baron Haussmann, sont tous pareils : 5 étages, balcon au 2° et au 5°. Mais, c'est après le 5° que cela devient intéressant, quand on arrive aux chambres de bonnes, sous les combles. Celles-ci sont Avenue Michel Bizot, à deux pas de chez moi, et je ne les ai pas décryptées : qui est ce lion, quelle est cette truelle ? Mystère.

8 commentaires:

delphinium a dit…

J'adore l'appelation "vieille truelle". C'est très désuet et plein de mystères. On devrait lancer un expert pour nous expliquer tout cela.

ALAIN a dit…

La Marche, en France, correspond à peu près au département de la Creuse d'où était originaires de nombreux artisans du batiment, les compagnons. Il est possible que ces deux frontispices fassent référence à des confréries de compagnons...je n'en sais pas plus.

lyliane a dit…

Mais un lion marchois? ce n'est pas sa région!!!
Il faut peût être trouver un expert en immeubles hausmanniens pour trouver l'explication.
Attention de ne pas marcher dans les crottes de chien en te promenant la tête en l'air tout le temps.

Peter a dit…

Je pense que tes explocations sont logiques et probables. A l'occasion je vais demander un expert que je connais, auteur du livre "Paris secret et insolite"

hpy a dit…

La vieille truelle, un surnom sans doute. Probablement une bonne explication. Les artisans, les compagnons, mes maîtres d'oeuvre.

Cergie a dit…

Autrefois l'on collait les bonnes dans les chambres de bonnes au 7ème, parce qu'il fallait monter sans ascenseur. A présent ce sont les étages hauts qui sont recherchés.
En tout cas, ces sculptures aux frontons, me font penser à ces petits détails dans les édifices religieux qui sont en quelque sorte la marque du compagnon, sa signature visible que par lui et son dieu.

(CF "Les Piliers de la Terre" - Ken FOLLET)

Daniel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Daniel a dit…

Tout fait exacte pour les maçons de la Creuse, nom pays d'origines quasiment tout mes ancêtre jusque dans les année 30 on était ou on servi les maçons à Paris.
Pour le Lion ????
Bonne, fin de semaine.