lundi 7 juillet 2008

Chez Gudule


Ce n'est pas un reflet : la table est vraiment collée au plafond, et le vélo aussi. On dit que le vélo, c'est un souvenir de la grand mère du patron qui était coureur cycliste (doit on dire coureuse ?) en Belgique d'où le nom de Gudule
C'est le petit resto le plus près de chez moi, boulevard de Picpus à Paris, ce jour là c'était carré d'agneau et gratin dauphinois (on ne peut pas manger des oreilles de cochon tous les jours).
Il y a de jolies serveuses et des tables sur le trottoir : que demander de plus.

10 commentaires:

Bergson a dit…

c'est une sainte cette Gudule !!

Les mauvais payeurs avaient l'habitude de partir sans payer en vélo ceci explique cela

hpy a dit…

C'est l'anti tour de France ou le tour à l'envers. Photo d'actualité.

Daniel a dit…

Curieux lieu de restauration, je comprends qu'il est des adeptes.
Gens trop sérieux s’abstenir (du moins je suppose) et si en plus il y a de jolies serveuses.
Je reviens sur les oreilles de cochon qui me sont inconnues par contres ici en Vendée la salicorne est assez commune.
Très bonne journée.

lyliane a dit…

Un endroit sympa et surprenant, je viendrai bien y faire un petit repas en ta compagnie un de ces jours, car je pense que ce bistrot se situe dans ton quartier?
Sainte est la sainte patronne de Bruxelles, vive la Belgique, j'y serai vendredi.

Lucie a dit…

Ah oui ! Ce serait super de se retrouver tous là !

Par exemple, pour fêter le 100ème* message de "PICPUSSE, le journal qui gratouille et chatouille, à parution aléatoire" !

Cette fois là, faudrait réserver pour avoir DES tables en terrasse
(Et le couscous sans nom, il en est où au fait ?)

Bon anniversaire de blog, ALAIN !

*En tenant compte du prologue

Olivier a dit…

on gagne quoi, si on arrive a manger son carre d'agneau sur la table du haut ;o).

Sympathique ces restaurants de quartier, c'est ce qui manque dans ma ville "anciennement" nouvelle.

on dit coureuse, on parle des coureuses du tour de France.

Gudule, chanter par Boris Vian

"Autrefois pour faire sa cour
On parlait d'amour
Pour mieux prouver son ardeur
On offrait son coeur
Aujourd'hui, c'est plus pareil
Ça change, ça change
Pour séduire le cher ange
On lui glisse à l'oreille

Ah? Gudule!

Viens m'embrasser
Et je te donnerai
Un frigidaire
Un joli scooter
Un atomixer
Et du Dunlopillo
Une cuisinière
Avec un four en verre
Des tas de couverts
Et des pell' à gâteaux....."

alice a dit…

Les serveuses s'appellent-elles Amalberge et Gertrude? Ce lieu me semble fort sympathique!

Peter a dit…

J'ai eu le plaisir de profiter de ce restaurant - en bonne compagnie!

angela a dit…

C'est une facon efficace de stocker les meubles en trop!

Coin sympa!

r a dit…

...et si ces meubles, tables, chaises et couverts (TCC) et ces objets roulants identifiés (ORI) s'étaient retrouvés perchés suite à l'arrivée musclée d'un XV affamé qui serait reparti en oubliant son oval une fois les papilles réjouies et les vessies tendues ? (coup d'oeil sur l'étagère à droite sur la photo ;)